Aujourd’hui, créer son site de manière esthétique ne suffit plus. Il doit séduire et répondre aux nouveaux impératifs d’utilisation des internautes, à savoir : une navigation simple et intuitive, un accès rapide, voir immédiat, à l’information souhaitée, et un affichage adapté à la lecture sur Smartphones. Pour répondre à ces besoins, il est nécessaire, avant même de se plonger dans la création de son site, de se poser les bonnes questions. Alors, à vos crayons…c’est parti !

1. POURQUOI CREER SON SITE INTERNET ?

Cette question peut paraître évidente, et pourtant, c’est la base ! Avant de commencer à créer son site internet, il est important de savoir pourquoi vous le faites.

Quelles sont vos motivations ? Est-ce pour gagner de l’argent ? Pour la notoriété ? Pour partager une passion ? Ou peut-être simplement par curiosité, pour apprendre à créer un site ? Chaque motivation engendre un niveau d’implication différent qui doit-être prise en compte avant de démarrer la conception du site.

Par exemple, si votre motivation est simplement d’exposer vos œuvres, il ne sera pas forcement nécessaire pour vous de créer un blog, qui peut-être très chronophage. A l’inverse, si votre motivation est de gagner de l’argent avec votre site, votre investissement en temps et en capital devra être plus important.

 

2. QUELS SONT MES OBJECTIFS ?

Vos objectifs vont être votre boussole lors de la conception de votre site, et les leviers d’action qui en découlent seront votre moteur après le lancement. Il ne s’agit plus de savoir pourquoi vous voulez faire le site mais quels buts vous souhaitez atteindre. Une fois les objectifs définis, il sera plus simple de mettre en place les actions pour les atteindre.

Il existe en communication 3 types d’objectifs :

  • COGNITIF

    Votre volonté est d’informer le visiteur sur le contenu de votre site. Vous viser la notoriété. Votre objectif pourra, par la suite, être défini en nombre de visiteur par mois sur votre page ou en temps de visite sur une page.

  • AFFECTIF

    Vous touchez aux émotions. Vous cherchez à « faire aimer » votre produit ou service. Dans cette situation, vous allez travailler sur l’univers de votre site. Vous pourrez mesurer votre objectif par le nombre de followers sur vos réseaux sociaux, par exemple.

  • CONATIF

    C’est l’objectif le plus difficile à atteindre car vous demandez à vos visiteurs, d’ordinaire passifs sur internet, d’entrer en action. Envoyer un formulaire de prise de contact est déjà une action. Le nombre d’abonnés à la Newsletter ou le nombre de commentaires sont autant d’objectifs conatifs que vous pourrez vous fixer. L’achat en ligne étant, bien sûre, le summum !

Ces objectifs fonctionnent les uns après les autres dans une idée de progression. Par exemple, les visiteurs d’un site marchand n’achèteront que s’ils connaissent le produit et ont eu une affinité avec la marque.

 

3. A QUI JE SOUHAITE M’ADRESSER ?

Sur internet, on est tenté de vouloir s’adresser à qui voudra bien entendre. Seulement, parler à tous se résume à ne parler à personne. De plus, on ne s’adresse pas de la même manière lorsqu’on écrit à une communauté qui partage la même passion, ou à un client potentiel, susceptible d’acheter votre produit. Définir dès le départ votre cible vous permettra de mieux identifier ses besoins et, par conséquent, mieux répondre à ses attentes sur votre site.

Il existe plusieurs cibles à identifier :

 

VOTRE CIBLE PRINCIPALE

C’est votre cible générale. Ceux auprès desquels vous souhaitez vous adresser. Ils peuvent se définir en genre, en tranche d’âge, en géolocalisation, en revenu, en centre d’intérêt…Essayez également de trouver leurs motivations et leurs freins.

VOTRE COEUR DE CIBLE

Ils font partie de votre cible principale mais avec une caractéristique plus segmentante. Par exemple, si vous créer un blog sur la lecture, votre cible pourrait être les lecteurs francophones de 15 à 90 ans. Votre cœur de cible, les femmes âgées de 35 à 55 ans, lisant plus de 2 livres par mois.

VOS CIBLES SECONDAIRES

Ils ne font pas partie de votre cible principale, mais peuvent vous aider à vous faire connaître auprès de celle-ci. Il peut s’agir d’autres bloggeurs, de journalistes, de leaders d’opinion. Pour reprendre notre exemple, votre cible secondaire pourrait-être les libraires, qui conseillerait votre blog auprès de leurs clients.

 

 

4.QUI JE SUIS ET EN QUOI JE SUIS DIFFERENT ?

MOZ-PortraitRassurez-vous, il ne s’agit pas de se lancer dans une introspection psychologique et déceler la signification de votre moi et sur-moi !

On parle bien du sujet que vous souhaitez mettre en avant sur votre site internet. Vous devez être capable de le définir en une seule phrase. Ce petit exercice peut s’avérer très difficile, mais il est nécessaire pour clarifier vos idées. Quand on sait qui on est, on sait où l’on va !

Cela va vous permettre également de connaître vos points fort et de vous démarquer de la concurrence. Posez-vous la question : en quoi mon offre est-elle différente des autres ?

 

 

5.QUEL EST MON BUDGET ? 

**SPOILER**

MOZ-MoneyAttention, âme sensible s’abstenir, gros spoiler en perspective : rien n’est gratuit sur internet ! Et en général d’ailleurs.

Très souvent, vous serez tenté par une offre de base gratuite, ou presque, pour tel ou tel service. 5 euros par-ci 10 euros par là. Il est facile de se retrouver facilement avec une note salée à la fin de l’année.

Pour éviter cela, il est important de définir dès le départ votre budget, qui s’accordera à votre motivation de départ. Si, vous vous souvenez, « Pourquoi faire un site internet » ?

Je n’ai pas de budget de base à vous donner, cela va dépendre surtout de votre site. Mais nous aborderons ce sujet dans un prochain article.

 

Maintenant que vous avez une vision plus clair de ce que sera votre site internet, n’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou besoin de conseils supplémentaires.

La semaine prochaine, vous verrons comment bien choisir son hébergeur. Pour être sûre de recevoir l’article, inscrivez-vous à notre Newsletter en remplissant le formulaire ci-dessous.

Si cette article vous a plu, n’hésitez pas à le partager ou à nous laisser vos commentaires. Votre avis nous intéresse.

A lire aussi :


MÉLANIE ÖZGENLER

Révélatrice d’identité de marque – Fondatrice de MOZ-La Little Ajans.


Experte en identité de marque, j’aide les entrepreneurs à structurer et relever le meilleur d’eux-même pour qu’ils puissent résonner chez leurs clients. Abonnez-vous pour recevoir mes meilleurs conseils pour structurer la communication votre business sans prise de tête.