Les feuilles des arbres commencent à joncher le sol. On ressort les écharpes et les bottes. C’est un temps à rester sous la couette, pas vrai ? Et pourquoi ne pas profiter de ce moment où notre énergie n’est pas au top pour lever le pied et prendre un peu de hauteur ? Dans cette série de 4 articles, vous allez découvrir comment utiliser son temps à bon escient quand notre énergie n’est pas au beau fixe.


Je ne sais pas pour toi, mais on ne peut pas dire que le mois de novembre soit vraiment mon mois. Chaque année, je rentre dans une espèce de léthargie qui m’empêche de faire quoi que ce soit. Telle une feuille-morte, je tombe dans une lente dépression hivernale. Je n’ai qu’une envie : m’envelopper dans une couette toute la journée et éplucher tout le répertoire de Netflix. 

Pas très compatible avec la vie d’entrepreneur pas vrai ? Encore moins avec celle de maman ! 

Ce que j’ai appris

Et pourtant ! En 5 ans à être indépendante, j’ai appris 3 choses :

  • Je suis ma principale ressource. Par conséquent, je dois me préserver pour pouvoir rester créative et productive sur le long terme. 
  • On ne peut pas, humainement, être tout le temps à 100%. Ceux qui vous disent le contraire sont des charlatans (ou des cyborgs). On a tous nos phases et nos humeurs. Savoir les reconnaître et les appréhender permet de mieux les anticiper. 
  • On perd moins de temps à embrasser ses problèmes et à les transformer en force qu’à les affronter.

Alors, novembre, mois pourri ? Oui, mais plutôt que de lutter, j’ai décidé d’en tirer parti !

En novembre, je ne vends rien, je ne crée rien, je vis sur les récoltes. J’apprend à me déconnecter du quotidien pour retrouver le temps et l’énergie nécessaire pour créer de belles choses l’an prochain.

Fort de cet apprentissage et de quelques lectures inspirantes que je t’ai mis en bas de page, j’ai construit mon plan de “non-bataille” que je vais te partager dans 3 articles, au cas où tu souhaiterais m’accompagner dans cette folle aventure du « Lever le pied ».

 

Semaine #1 : Débranche

Enroulée sous ma couette, en mode Hygge avec un bon petit thé, j’en profite pour me reposer. Le corps et l’esprit. Et oui, le cerveau est notre assistant personnel et il a aussi besoin de lever le pied pour continuer à fonctionner correctement. 

Le mot d’ordre : pas de plan. Pas d’e-mails pros, ni de réseaux sociaux. J’avoue, c’est dur de débrancher les premiers jours. Mais s’autoriser à casser la routine et faire des choses qui nous font plaisirs, provoque une vraie satisfaction et permet de décharger cette foutue charge mentale.

J’adore les plaisirs simples. Ils sont le dernier refuge des esprits complexes.

– Oscar Wilde

La journée du kiffe

C’est comme ca qu’un jour de cette semaine, je me suis levée à 7h pour préparer mon fils, puis à 9h je me suis recouchée jusqu’à 11h30. Ensuite, j’ai rejoins une amie pour un déjeuner de 4 heures. En chemin, j’ai traversé un parc et me suis arrêtée 10 minutes juste pour contempler les arbres et le gens qui passaient (ah romantisme quand tu nous tiens!). Et puis, j’ai passé l’après-midi à regarder Eat, Pray Love, sans culpabiliser. Bref, je me suis laissée vivre et autorisée ces petits plaisirs du quotidien.

S’autoriser à se faire plaisir

Ce ne sont que des choses que je voulais faire depuis longtemps et que je repoussais sans arrêt car “inutiles” pour mon business. Et pourtant cela m’a permis de faire le plein d’énergie et de motivation pour aborder la suite du mois. 

Et toi ? Es-tu prêt à lever le pied et à t’accorder du temps pour faire des choses qui vous font réellement plaisir ? Commence par programmer dans ton agenda une journée de Dolce Farniente et dis-moi dans les commentaires ce que tu en as tiré.

Lire la suite de la série du mois de novembre :

Novembre mois pourri ? Semaine #2 : Faire le bilan

Pour encore plus de kiffe :

FILM : Eat, Pray Love de Ryan Murphy
LIVRE : Sunday, Monday Happy Days de Sarah Allart aux éditions Larousse
PLANCHES INSPIRATIONS : Hygge, la vie en plaid et grosses chaussettes